instagrid - impact - Environment - Instagrid

Lutte contre la pollution atmosphérique urbaine

S'attaquer au probléme environmental négligé

Partout dans le monde, les gouvernements intensifient leurs politiques afin d'orienter davantage d'investissements vers la neutralité climatique. Alors que les pouvoirs publics encouragent activement la transition vers des énergies propres dans des domaines tels que l'industrie manufacturière et les transports, une source importante d'émissions est encore largement négligée.

Les générateurs à combustion alimentés par du diesel ou de l’essence par des combustibles sont la principale source d'énergie pour les travaux hors réseau dans des secteurs tels que la construction, l'événementiel et les interventions d'urgence. Ces petits moteurs sont loin d'être idéaux : ils sont à l'origine d'une importante pollution atmosphérique, contribuent à la dégradation climatique et ont un coût économique élevé. Pourtant, les générateurs de à combustion exploités par des professionnels sont à peine réglementés dans l'UE ou ailleurs, et les données relatives à leur impact sur l'environnement sont limitées. Pour remédier à cette situation, nous avons commencé à collecter des données dans le cadre d'études terrain afin d'établir des comparaisons factuelles et de montrer comment les systèmes de batteries portables surpassent les moteurs à combustion conventionnels en termes de durabilité.

L'impact positif de l'utilisation de nos batteries

1.9 GWH

d’énergie délivrée

Soit la consommation énergétique de 1 300 personnes

-21kt CO2e

grâce à l’utilisation locale de nos batteries portables

Ce qui correspond à la production annuelle de 6 éoliennes 

-10T NOX

grâce à l’utilisation locale de nos batteries portables

Soit 14 000 voitures retirées de la circulation 

De quoi s'agit-il?

De quoi s'agit-il?

Nous voulons faire de l’électricité propre la nouvelle norme en matière d’énergie transportable, partout où elle est nécessaire. Cela commence par les chantiers urbains, les événements en plein air et va jusqu’aux endroits reculés du monde entier. Au fur et à mesure que notre entreprise se développe, nous explorons de nouvelles possibilités de fournir de l’énergie aux gens et de leur permettre de travailler et de vivre sans contraintes. Les alternatives actuelles, comme les groupes électrogènes, émettent des quantités importantes d’émissions telles que les oxydes d’azote (NOx) et le monoxyde de carbone (CO), qui sont des sources significatives de pollution atmosphérique et nuisent gravement à la santé des utilisateurs et des passants. Chez Instagrid, nous remettons en question le statu quo : pour chaque kWh d’énergie fourni, nous contribuons à réduire la pollution atmosphérique locale.

Que se passera-t-il ensuite?

Que se passera-t-il ensuite?

Nous voulons améliorer la qualité de l’air dans les villes. Voici notre objectif : en 2023, nous voulons réduire de 40 tonnes les émissions de NOx et de 100 kilotonnes les émissions de CO2.

Une perspective holistique

Émissions totales de gaz à effet de serre jusqu'à

-97%

Par rapport à un moteur à combustion, l'empreinte carbone de nos produits est nettement plus faible.

pine forest

Voyons cela en détail

Au cours du cycle de vie du produit, l'Instagrid ONE émet 1260 kg de CO2e

Icon
46.1%

Cellule de batterie 

Icon
5%

Électronique

Icon
0.4%

Cuivre

Icon
18.6%

Plastique

Icon
1.6%

Acier et fer 

Icon
0.1%

Céramique

Icon
8 %

Papier

Icon
20.2%

Aluminium

produktlebenszyklus eines instagrids

De quoi s'agit-il?

De quoi s'agit-il?

Pour avoir une perspective holistique des émissions associées aux batteries transportables, il faut prendre en compte l’ensemble du cycle de vie du produit. Les émissions de gaz à effet de serre liées au produit peuvent avoir un impact significatif sur l’environnement à l’échelle mondiale. C’est pourquoi nous avons réalisé une analyse du cycle de vie complet afin de mieux comprendre la charge environnementale liée à la production, au transport, à la phase d’utilisation et à la fin de vie de notre produit. Cela nous aide à définir des mesures qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre (CO2e en particulier) tout au long du cycle de vie du produit. Pour permettre une comparaison normalisée, l’impact environnemental a été ramené à une unité de 1 kWh d’électricité fournie.

Que se passera-t-il ensuite

Que se passera-t-il ensuite

Pour réduire les émissions de CO2 sur toute la durée de vie du produit, nous avons identifié différents domaines d’amélioration continue. Lors du développement des produits, nous évaluons régulièrement les matériaux alternatifs. Par exemple, l’utilisation d’aluminium recyclé a permis de réduire de 48 % l’empreinte carbone du boîtier en aluminium. Pendant la phase de production, nous travaillons avec nos fournisseurs pour collecter des données primaires et améliorer l’efficacité énergétique de la production. Pendant la phase d’utilisation, nous voulons fournir à nos clients des données sur une recharge efficace et propre. Ces initiatives nous aideront à réduire l’empreinte carbone de nos produits et à accroître notre impact positif dans la lutte contre la crise climatique en offrant une alternative plus propre que les groupes électrogènes.

Outil simple de calcul des émissions de CO2

Utilisez notre outil simplifié de calcul des émissions de CO2 pour estimer les économies annuelles d’émissions de CO2 sur site. 

Calculez vos économies annuelles d’émissions sur site

0
02505007501000

Utilisez Instagrid ONE max et économisez chaque année:

CO2
0 KGs
PN
0 1e12
NOx
0 grams
CO
0 grams
HC
0 grams

Pour en savoir plus sur nos calculs de CO", consultez notre rapport d’impact.

Les émissions de l’empreinte carbone de notre entreprise s’élèvent à

11.3 KT

CO2e

instagrid corporate carbon footprint

Qu'en est-il de l'empreinte de notre entreprise ?

Nous élaborerons une feuille de route "Zéro émission" en 2023.

85.2%

sont attribuables a l’empreinte carbone des produits (scope 3)


14.6%

Les autres émissions de scope 3, telles que les voyages d’affaires et les biens et services achetés, représentent


00.2%

Les émissions de scope 1 et 2, y compris l’électricité, le réseau de chauffage et les achats de carburant pour véhicules pour usage propre représentent


De quoi s'agit-il?

De quoi s'agit-il?

Nos activités commerciales génèrent des émissions de gaz à effet de serre par le biais de différentes activités (émissions de scope 1 à 3). Cela peut avoir un impact négatif sur l’environnement et contribuer au changement climatique. Pour mieux comprendre notre part de responsabilité, ainsi que le potentiel d’amélioration, nous avons évalué notre empreinte carbone pour la première fois en 2022. Nous avons utilisé la méthodologie du Greenhouse Gas Protocol, qui couvre 14 domaines d’émissions différents. Ceux-ci comprennent, par exemple, le parc automobile, les déplacements professionnels et la logistique, ainsi que la consommation énergétique des bâtiments de l’entreprise. Les émissions indirectes (scope 3) représentent 99,77 % de nos émissions. Il s’agit des émissions que nous ne pouvons pas contrôler directement. La majeure partie de ces émissions provient de la fabrication de nos produits. D’autres émissions indirectes proviennent de sources telles que les voyages d’affaires et les biens et services achetés. Les 0,23 % restants sont des émissions directes (scope 1 et 2), c’est-à-dire celles sur lesquelles nous avons un contrôle total, comme l’électricité, le chauffage de nos bureaux et le carburant pour nos véhicules.

Que passera-t-il-ensuite?

Que passera-t-il-ensuite?

Étant donné qu’instagrid a externalisé la majeure partie de la production de ses batteries, ses émissions de scope 1 et 2 sont relativement faibles. Nous nous sommes déjà attaqués à de nombreux domaines d’amélioration, tels que le covoiturage en véhicule électrique, l’offre d’avantages pour les navetteurs et la mise en place d’une politique de voyages d’affaires. Pour lutter efficacement contre nos émissions de scope 3, nous allons travailler sur une feuille de route « zéro émissions » en 2023, qui comprendra des mesures concrètes d’amélioration.